nouvelle

Nos portes seront de nouveau ouvertes à partir du 19 mai !

Réservez en ligne.
19.05.20

À partir du mardi 19 mai nous avons le plaisir de vous accueillir de nouveau dans le musée ! Des mesures essentielles sont prises afin de vous proposer une visite en pleine sécurité.

Au préalable

Réserver est nécessaire, même si vous avez droit à une entrée gratuite. Dans ce cas uniquement,  nous sommes en mesure de vous garantir la distanciation sociale. Nous appliquons des laps de temps d’une heure.

Réservez votre ticket jusqu’à deux heures avant votre visite :

- Commandez de préférence votre billet en ligne.

- Via courriel : info@museumdrguislain.be

-Par téléphone : 09 398 69 50 (une réservation téléphonique est possible à partir du mardi 19 mai, uniquement pendant les heures d’ouverture du musée).

-Vous recevez une confirmation de votre réservation.

-Vous ne vous sentez pas bien ? Restez à la maison, vous pouvez reporter votre visite gratuitement.

En cours de route

-Vous avez accès au musée uniquement via la Jozef Guislainstraat 43. Traversez les rails du tramway et entrez dans la porte blanche à droite.

-Vous avez un parking gratuit pour votre voiture ou bicyclette.

Sur place
Aidez-nous dans notre combat contre la covid-19 !

-Ne venez pas au musée sans réservation.

-Payez dans la mesure du possible sans contact.

-Nous mettons à disposition des gels désinfectants.

-Nous désinfectons sur base régulière nos lieux, avec une attention particulière pour les toilettes, les rampes et les loquets.

-Nos collaborateurs prennent les précautions nécessaires et portent des masques.

-Protégez-vous nos collaborateurs et vous-mêmes ? Portez un masque lors de votre visite.

-Ne vous surchargez pas de sacs ; vous n’aurez pas besoin d’un casier.

-Si vous comptez utiliser un casier, prévoyez une pièce de 2 euros.

-Le shop du musée est clos. Vous pouvez acheter notre catalogue Déséquilibre.

-Provisoirement le café du musée reste fermé.

C’est avec plaisir que nous vous accueillerons dans notre musée !

activité

Webinar Engagement from a distance

09.06.20 - 09.06.20

Tuesday June 9th 2020, 11.00 – 12.30 hour GMT

How do you reconcile an ongoing community project with social distancing? For a number of practitionars and community workers, this question is currently very important. After all, it is far from self-evident for people in a vulnerable situation to participate in  digital communities. Certainly if meeting physically with others and doing hands-on activities are essential to support their wellbeing and mental health.

To explore how we can develop expertise to support people in a vulnerable situation online, some partners from the heritage and mental healh sectors in Flanders came together. They already are working together in a serie of projects in the program Cultural heritage, health and wellbeing. With this international webinar ‘Engagement from a distance’ they want to share best practices and discuss the topic of community engagement from a distance with colleagues from all over the world.

Organized by Museum Dr. Guislain and FARO. Flemish interface centre for cultural heritage

Program

  • 11h00 Introduction by Bart De Nil (FARO)
  • 11h10 Ilse Mariën (imec-SMIT-VUB) Taskforce e-inclusion and the COVID-19 crisis in Flanders: Prof. Dr. Ilse Mariën is a post-doc researcher at imec-SMIT, a research institution attached to the Vrije Universiteit Brussel (VUB) where she is leading several policy-oriented projects related to the societal impact of digitalization, digital inequalities, digital skills and e-inclusion. Ilse heads the Data Governance and Communities Unit – a team of over 15 junior and senior researchers – and coordinates the Databuzz program which focuses on strengthening data literacy within schools and adult education. During the COVID-19 crisis, she founded the Taskforce e-inclusion together with over 20 civil society organisations, local authorities, researchers and industry actors. The aim of the Taskforce is to rapidly tackle the lack of access to digital tools amongst vulnerable groups and provide online and offline support to those lacking digital skills.
  • 11h30 Tom Vansteenkiste (Recovery Academy Antwerp) Online safeguarding if you are working with vulnerable participants: Tom Vansteenkiste is psychologist and coordinator within the psychiatric services of Zorggroep Multiversum. During his professional career he build up expertise in psychosocial rehabilitation and recovery oriented care for people with serious mental illness. As coordinator of the Antwerp Recovery Academy he is firmly convinced that working with cultural heritage benefits the recovery process of mentally vulnerable people. He works with archives, museums and libraries on several pilots. He is now examining how to work with clients of the psychiatric services and the Recovery Academy in an online and virtual context whilst safeguarding it as a safe place.
  • 12h50 Claire Wellesley-Smith (Open University) Local Colour and Bradford Covid-19 Stitch Journal: Claire Wellesley-Smith is an artist, writer and researcher based in Bradford, West Yorkshire. She delivers the long-term artist residency ‘Local Colour’. A hands-on community project in Accrington, Lancashire which is now continuing to work online. She also led the Bradford Covid-19 Stitch Journal project. This community textile project largely took place virtually due to social distancing requirements.
  • 12h10 Q&A
  • 12h30 Presentation program international conference ‘Cultural Heritage for Mental Health 2’ on 10 and 11 december 2020 in Museum Dr. Guislain in Ghent.
exposition
Bram Antheunis

Collage

En collaboration avec Coupee Collage Collective
20.06.20 - 30.08.20
exposition

Danser brut

en collaboration avec Bozar
24.09.20 - 10.01.21

Le corps et l'esprit. Maîtrisé et spontané. À l'intérieur et à l'extérieur de la ligne. Danser brut offre une vision atypique de la danse, du corps et du mouvement. Une exposition qui explore le mouvement sous toutes ses formes : du carrousel à l'épidémie dansante, de la transe à l'hystérie, de la fondation à la scène. À travers un mélange fascinant d'art brut , d'art moderne et contemporain, de documents d'archives médicales, d’extraits de films, etc., Danser brut étudie différentes formes d'expression du corps, du visage et des mains comme une traduction de notre être-au-monde.

 

exposition

Déséquilibre

Des névrosés, des mélancoliques et des psy
12.10.19 - 31.12.22

La folie perturbe, nous déstabilise et supprime nos ancrages. Cela nous mène vers la frontière du normal. Mais où la norme finit-elle et où commence le chaos ? Et qui détermine où se trouve cette frontière ?

Déséquilibre, la nouvelle présentation de collection, raconte non seulement l’histoire des bouffons, des sots et des fous, mais accentue aussi l’importance du bien-être psychique dans une société de plus en plus complexe. En cinq thèmes elle analyse ‘cet autre domaine’, qui nous perturbe et fascine à la fois. Pendant des années, des comportements ‘anormaux’ étaient enfermés dans des asiles imposants. De nos jours, en revanche, les soins mentaux vont bien au-delà des murs. L’exposition met aussi le doigt sur l’évolution et l’impact des relations de pouvoir dans la psychiatrie et vise aussi à capter les ‘étiquettes’ qui sont aussi bien une aide qu’un obstacle. Elle soumet à une critique la scission du corps et de l’esprit et montre comment l’imaginaire mène à une nouvelle compréhension, rendant l’indicible visible.

Déséquilibre est un mélange de pièces uniques et de petites anecdotes, de grandes théories et de témoignages cachés. Un va-et-vient d’objets, livres et arts. Ainsi nous n’enterrons pas la psychiatrie dans l’histoire. Nous la replaçons, en revanche, dans le vif de l’actualité.

exposition
Nek Chand

Les cabinets

Collections d’art de la Fondation Collectie De Stadshof et du Musée Dr Guislain
11.02.20 - 16.05.21

L’art est indispensable. Il nous touche, pique notre imagination, nous amène à réfléchir sur l’être humain et la société. Par sa virtuosité et son expressivité, l’art peut être impudemment beau et susciter l’admiration.

Les musées contemporains présentent des œuvres d’artistes professionnels. Peu d’entre eux cherchent à rassembler et montrer les travaux de talents originaux, de personnes qui n’ont pas eu de formation artistique ou qui pour une autre raison n’appartiennent pas au circuit artistique courant. Il s’agit fréquemment de solitaires à la fibre artistique, des rebelles qui ont recours à leurs propres matériaux et techniques. Ils prennent comme modèle leur vécu le plus personnel. Leurs travaux font preuve d’une grande intensité, et ils possèdent un mode d’expression unique.

Les cabinets entend braquer les projecteurs sur ces « loups créateurs solitaires » en des présentations sans cesse changeantes : les acquisitions récentes sont exposées, les travaux sensibles retournent en dépôt, de nouveaux thèmes sont proposés.

Les cabinets est une collaboration entre la Fondation Collectie De Stadshof et le Musée Dr Guislain et présente des œuvres d’une trentaine d’artistes.

La collection du Musée Dr. Guislain a débuté par une petite collection d’œuvres réalisées par des patients psychiatriques talentueux et par des personnes aux facultés restreintes. En 2002 la collection a bénéficié d’une énorme extension: la collection de réputation internationale de la Stichting Collectie De Stadshof a reçu en prêt de longue durée un nouvel emplacement à Gand. Cette collection de tout premier ordre  – de l’art naïf à l’art brut  – contient plus de 6000 œuvres produites par près de 400 artistes tels que  A.C.M., Herman Bossert, Nek Chand,  Paul Duhem, Luiz Figueiredo, Madge Gill, Siebe Wiemer Glastra, Bertus Jonkers, Pavel Leonov, Bonaria Manca, Markus Meurer, Michel Nedjar, Oswald Tschirtner, Willem van Genk et August Walla.

Filtre les resultats:




Resultats:

02.06.2020
exposition

Déséquilibre

Des névrosés, des mélancoliques et des psy
12.10.19 - 31.12.22

La folie perturbe, nous déstabilise et supprime nos ancrages. Cela nous mène vers la frontière du normal. Mais où la norme finit-elle et où commence le chaos ? Et qui détermine où se trouve cette frontière ?

Déséquilibre, la nouvelle présentation de collection, raconte non seulement l’histoire des bouffons, des sots et des fous, mais accentue aussi l’importance du bien-être psychique dans une société de plus en plus complexe. En cinq thèmes elle analyse ‘cet autre domaine’, qui nous perturbe et fascine à la fois. Pendant des années, des comportements ‘anormaux’ étaient enfermés dans des asiles imposants. De nos jours, en revanche, les soins mentaux vont bien au-delà des murs. L’exposition met aussi le doigt sur l’évolution et l’impact des relations de pouvoir dans la psychiatrie et vise aussi à capter les ‘étiquettes’ qui sont aussi bien une aide qu’un obstacle. Elle soumet à une critique la scission du corps et de l’esprit et montre comment l’imaginaire mène à une nouvelle compréhension, rendant l’indicible visible.

Déséquilibre est un mélange de pièces uniques et de petites anecdotes, de grandes théories et de témoignages cachés. Un va-et-vient d’objets, livres et arts. Ainsi nous n’enterrons pas la psychiatrie dans l’histoire. Nous la replaçons, en revanche, dans le vif de l’actualité.

Lisez plus
exposition

Les cabinets

Collections d’art de la Fondation Collectie De Stadshof et du Musée Dr Guislain
11.02.20 - 16.05.21

L’art est indispensable. Il nous touche, pique notre imagination, nous amène à réfléchir sur l’être humain et la société. Par sa virtuosité et son expressivité, l’art peut être impudemment beau et susciter l’admiration.

Les musées contemporains présentent des œuvres d’artistes professionnels. Peu d’entre eux cherchent à rassembler et montrer les travaux de talents originaux, de personnes qui n’ont pas eu de formation artistique ou qui pour une autre raison n’appartiennent pas au circuit artistique courant. Il s’agit fréquemment de solitaires à la fibre artistique, des rebelles qui ont recours à leurs propres matériaux et techniques. Ils prennent comme modèle leur vécu le plus personnel. Leurs travaux font preuve d’une grande intensité, et ils possèdent un mode d’expression unique.

Les cabinets entend braquer les projecteurs sur ces « loups créateurs solitaires » en des présentations sans cesse changeantes : les acquisitions récentes sont exposées, les travaux sensibles retournent en dépôt, de nouveaux thèmes sont proposés.

Les cabinets est une collaboration entre la Fondation Collectie De Stadshof et le Musée Dr Guislain et présente des œuvres d’une trentaine d’artistes.

La collection du Musée Dr. Guislain a débuté par une petite collection d’œuvres réalisées par des patients psychiatriques talentueux et par des personnes aux facultés restreintes. En 2002 la collection a bénéficié d’une énorme extension: la collection de réputation internationale de la Stichting Collectie De Stadshof a reçu en prêt de longue durée un nouvel emplacement à Gand. Cette collection de tout premier ordre  – de l’art naïf à l’art brut  – contient plus de 6000 œuvres produites par près de 400 artistes tels que  A.C.M., Herman Bossert, Nek Chand,  Paul Duhem, Luiz Figueiredo, Madge Gill, Siebe Wiemer Glastra, Bertus Jonkers, Pavel Leonov, Bonaria Manca, Markus Meurer, Michel Nedjar, Oswald Tschirtner, Willem van Genk et August Walla.

Lisez plus